Gentil coquelicot mesdames - Page 2

  • Ho mon chapeauuuuu

    J'ai un truc qui se passe avec mon ami crochet. Depuis que nous nous sommes rencontrés, nous ne nous passons plus l'un de l'autre. Il me faut d'ailleurs apprendre à jongler avec mon amie aiguille qui commence à me faire la tête ..... "he ho !! Suis là moi aussi !!!! J'te rappelle que j'étais la première !"

    OK, mais le coeur d'une amoureuse des fils, des laines, des étoffes et des boutons, est comme celui d'une maman : extensible au besoin.

    Le problème ne tient pas tant au fait que je doive faire un choix entre couture et crochet ; Non, le problème .... Mon problème, comme pour beaucoup d'autres mamans qui travaillent, c'est le temps. Ce temps qui manque cruellement, qui est irrémédiablement trop court, trop étroit, trop ..... serré, pour me permettre d'assouvir ce flux constant de besoins, d'envies, de projets créatifs, qui s'accumulent, s'entassent devant la porte virtuelle de mon atelier.

    Il y a une chose très chouette dans le fait d'aimer à la fois la couture et le crochet : Si la couture nécessite l'installation de la machine à coudre, de la surjeteuse ainsi que l'emploi de la table pour plan de travail, le crochet, lui, peut se faire assise n'importe où. Juste suffisent le crochet, sa pelote et éventuellement une page de tuto.

     

    1.JPG

    Ce sont des passions complémentaires ^^ et adaptables aux emplois du temps chargés des mamans accros. Cinq minutes devant soi et hop !  Quelques mailles de faites !

    Rares sont ces passions que l'on peut pratiquer chez soi, sans trop se ruiner, en apprenant avec le temps et en s'améliorant tout en se faisant un plaisir fou ! Rares sont ces hobbys qui, losque vous ne les pratiquez pas, par contrainte ou par fatigue, se rappellent à vous comme un besoin vital au bout de quelques jours.

    On a toujours un projet, si petit soit-il, si modeste soit-il, dans un coin de notre tête. Et aujourd'hui, mon petit brico-crochet, bien utile par les températures de la saison, .....

    C'est un chapeau ! Un chapeau tout au crochet, avec de la grosse laine noire, à travailler en 5. En deux temps, trois mouvements et à partir dututo (un peu adapté) de Druidesse en Herbe, j'ai réussi à me faire Le chapeau que je voulais.

    Heeee ! Et les fleurs ? Elles viennent d'où les fleurs ? Les fleurs vous les avez déjà vues en fait. Ici. Je les avais faites lorsque j'ai débuté le crochet. Du coup, elles sont restées là .... tranquillou et je viens juste de trouver un job à certaines d'entres elle ^^. Ornement de mon beau chapeau !

    En fait, pour être vraiment honnête, il était un peu grand à la base. Du coup, je n'en ai pas pris de photo, j'ai cousu sur l'intérieur une bande de propreté. Cela s'appelle ainsi. Une bande de biais dont la longueur épouse pile-poil le tour de ma caboche, est cousue le long du bord intérieur du chapeau, retrécissant ainsi légèrement, mais suffisemment, ce-dernier, afin qu'il m'aille à la perfection.

    Totalement DIY, Totalement personnalisé, Totalement bon marché, et ..... Totalement comblée ^^

     



     

    2.JPG

    3.JPG

    A très vite ;-)